Accompagnement psycho-spirituel

Séance
psycho-spirituelle

Voici l'exemple d'un travail psycho-spirituel que j'ai réalisé avec une consultante

Le soutien psycho-spirituel peut être défini comme une approche inclusive et holistique vers la guérison. Ce type de soutien est différent de la thérapie traditionnelle car il utilise une variété d’approches, telles que le travail émotionnel et spirituel.

Le soutien psycho-spirituel célèbre le lien entre l’esprit et l’environnement, et il aide les gens à guérir leurs blessures en les aidant à atteindre leur plein potentiel. Ce type d’aide est généralement offert à ceux qui subissent des traumatismes ou des abus, ou qui vivent une période difficile dans leur vie.

Les pratiques de pleine conscience sont précieuses car elles enseignent aux gens comment être conscients de leurs pensées et de leurs émotions sans les juger. Elles favorisent un sentiment de calme en se concentrant sur le présent au lieu de s’attarder sur les erreurs du passé ou de s’inquiéter des événements futurs qui ne se sont pas encore produits. Elles enseignent également aux gens comment être plus compatissants envers eux-mêmes et les personnes de leur entourage en reconnaissant que les choses ne sont pas toujours sous notre contrôle.

Une personne hyper stressée et extrêmement tendue prend RDV pour un accompagnement, je l’appellerai ici, Annie.

Après une courte anamnèse je m’aperçois que la situation n’est pas légère et qu’en fait, elle est sur le fil du burn out.

Annie est chirurgien chef de service dans une clinique. Elle est très lucide sur son état, mais pour diverses raisons personnelles elle ne souhaite pas consulter un psychiatre. ou autres confrères.
Elle vient me consulter à plus de 200km de son domicile, et, est en arrêt de travail suite à une opération  qu’elle a subie. Elle nomme cette opération comme un prétexte pour prendre un peu de repos, elle évite ainsi de révéler son mal être.

Nous établissons un contrat, très clair et je suis très prudent.

La première séance a comme objectif de calmer, de détendre avec une approche psycho énergétique puis de renforcer le moi avec une hypnose très légère. L’idée est aussi de créer un espace de sécurité intérieure.
Cette première étape très importante devrait d’ailleurs être réalisée systématiquement afin de continuer sur des bases solides. Il faut savoir que le soutien psycho-spirituel peut être utile pour de nombreuses raisons différentes. Il fournit un soutien émotionnel, un soutien physique et une orientation spirituelle. Il n’est pas toujours facile d’obtenir des conseils de nos proches, il est donc agréable d’avoir un point de vue extérieur pour vous aider à traverser les moments difficiles de la vie.

Vous retrouvez en fin de cet article un audio à écouter qui a un objectif similaire.

La seconde séance.
La seconde séance, une semaine plus tard, est basée sur la même approche, elle me dit qu’il n’y a pas ou peu d’évolution, nous faisons encore du renforcement et j’observe deux états dissociés du moi fortement marqués.

En effet, il y a la partie professionnelle très empathique qui prend la souffrance du monde sur ses épaules, et la partie privée qui se montre agressive et presque asociale.
J’utilise alors l’approche SARI développée par Maggie Philipps, qui fut une proche collaboratrice de Milton Erickson.
Cette approche est basée sur la fragmentation qui  induit des états dissociés du MOI. D’autres auteurs ont également développé des approches similaires comme Richard Schartz et son IFS, internal family system.

La fragmentation est la stratégie du système pour conserver son intégrité face à un stress écrasant. Les aspects intolérables sont scindés du moi central – physiquement, émotionnellement, mentalement, et sensoriellement.

Avec le temps, la scission devient structurelle et se manifeste en défenses, actions, évitement, déni et compensation pour le ou les états endormis

Quand les états du moi sont en conflit à cause de fonctions adaptatives concurrentes, de besoins de développement variés, ou du fait de réponses post-traumatiques différentes, la fragmentation qui en résulte peut contribuer à divers problèmes cliniques et médicaux.

Des symptômes comprenant la dépression, l’anxiété, les désordres alimentaires, la dépendance chimique, les angoisses, les attaques de panique et le PTSD peuvent se manifester. La source de la difficulté est généralement hors de la conscience à cause du degré de dissociation impliqué. Voici les différentes étapes de la méthode SARI.

Sécurité :L’accent est mis sur la sécurité et la force dans le temps
Cet accent commence avec la prise en compte de l’histoire
Demandez ce qui l’a aidé(e) à survivre, exceller, accomplir, bien se porter
Découvrez ce qui l’aide à se sentir en sécurité, à l’aise, etc.
Faites l’interface avec des états du moi qui sont relativement constants et concordants dans le temps.
La plupart des états du moi qui sont connectés avec le noyau central sont ceux qui aident à s’adapter, ceux qui sont des introjects positifs ou ceux qui sont liés à la maîtrise du trauma.
Avec l’aide des phénomènes du noyau central (Force intérieure, amour intérieur, expérience et imagerie sans conflit et autres expériences renforçant l’ego), le moi peut être intégré de manière incarnée.

Activation : Le plus simple est le mieux : Interrogez les parties, demandez ce qu’elles savent, comment elles se sentent à propos des événements passés, et comment elles peuvent aider (déclaratif, narratif)
Si les états ne savent pas, demandez-leur de deviner – faites appel à l’intuition
Les souvenirs traumatiques peuvent mener à des extrêmes lorsqu’on se souvient (submersion) ou qu’on oublie (amnésie).
L’étape “A” de force et de lutte SARI implique d’accéder, simultanément ou successivement, à des éléments /fuite/figement.
Demander leur aide à d’autres états
Utiliser les signaux idéomoteurs ou idéosensoriels
Souvent très aidant d’activer les états du moi connectés avec :
-La guérison et la solution du problème ou symptôme
-L’origine du problème
-L’entretien du problème
-Parler au travers : “J’aimerais parler à cette partie de vous qui …”
Interpeler : “J’aimerais demander à tous les états du moi à l’intérieur de permettre à la partie qui en sait le plus sur ce symptôme de venir devant. Et quand vous y êtes et souhaitez communiquer, hochez la tête (ou levez un doigt), etc.
Conversation : “Que savez-vous à propos de la partie de vous qui … ?”
Il est important d’utiliser des outils qui donneront accès à des éléments de souvenirs sensorimoteurs fragmentés implicites.
Suivre les mini-mouvements inconscients est une approche efficace.

Retraiter :Aidez le sujet à créer des expériences ici et maintenant de présence, puissance et ancrage relatifs.
Aidez-le à visiter des sensations corporelles positives et aussi difficiles.
Passez d’un ancrage positif à des sensations moins positives (contraction et expansion)
Suivez les sensations et enseignez la régulation des émotions, mouvements et sensations difficiles.
Focalisez-vous sur la maîtrise et l’intégration des expériences de la thérapie. Assurez-vous que toutes les parties ont partagé ou ont assisté aux expériences. Il est important de créer de nouveaux liens entre le présent et le passé par de nouvelles expériences de coopération.

Intégration : Conscience et reconnaissance des autres parties
Communication entre les parties
Développement de l’empathie pour le moi et les autres parties
Développement coopératif

Troisième séance, Annie me dit qu’elle s’est sentie mieux pendant 2 ou 3 jours, mais cela n’a pas duré et s’est alors sentie très très mal, complètement « bloquée », « embourbée », désespérée et que l’idée de reprendre le travail la semaine suivante la terrifiait.

Puis elle a exprimé une grande colère, ce ne fut pas facile à gérer, mais je voyais bien que c’était une partie d’elle qui s’exprimait, j’ai acté et fait alliance avec cette partie. Cela a duré au moins 30 minutes.

Nous avons travaillé ensuite de manière symbolique sur ses sensations.

Je savais qu’elle était « ouverte » spirituellement, alors j’ai demandé à sa Conscience Supérieure d’apporter de l’aide pour que les parties d’elle, puissent connecter à des ressources utiles pour les apaiser. 

Tout en l’accompagnant je calibrais ce qui se passait à l’intérieur, et effectivement cela semblait s’apaise. Nous avons enfin intégré concrètement dans sa vie personnelle et professionnelle les leçons et les apprentissages à tirer de cette situation.Après l’intégration de cette « thérapie spirituelle » je la ramenait doucement à son état de conscience normal.

3 jours après j’ai reçu un SMS de sa part en disant, qu’elle ne s’était jamais sentie aussi bien, qu’elle était sereine pour la reprise de son travail etc…

Conclusion : La seconde séance a permis de connecter une partie très importante et qui a pu s’exprimer lors de la troisième séance.Cette partie a été écoutée et entendue et cela lui a fait un bien fo. D’un point de vue thérapeutique je n’ai pas fais grand chose par contre j’avais la ferme intention qu’elle puisse connecter à son « guérisseur intérieur » et je pense que c’est ce qui s’est passé.

Demander l’aide aux guides spirituels, à la Conscience Supérieure est d’une efficacité incroyable, je suis toujours bluffé des résultats…

Vivez Une Expérience De Reconnexion à votre véritable Nature

Téléchargez gratuitement un audio d’auto-hypnose 

Cadeau HSI

Accédez à la méthode et à l'audio pour se débarrasser duralement de pensées négatives

L’audio utilise des stimulations bilatérales et une puissante technique de reconsolidation

Je vous conseille de l'écouter avec un casque
Méthode pour changer ses idées négatives

Séance à distance

Profitez de l’efficacité d’une séance sans quitter votre domicile 

Informations

Nous utiliserons le logiciel ZOOM de préférence ou SKYPE à défaut.

Préférez l'utilisation d'un ordinateur, il est cependant possible d'utiliser une tablette.​

Vous choisissez la séance qui vous convient :

Résultats possibles

Les résultats sont à la hauteur de votre investissement personnel. Dans l’accompagnement, il n’y a pas de baguette magique même si les changements peuvent être rapides et profonds.

Les résultats sont identiques qu’en cabinet et vous bénéficiez de la même qualité d’accompagnement qu’en personne pour :

Bien se préparer

Choix du lieu
pour votre séance

Choisissez une pièce calme avec une porte que vous pourrez fermer.

Préférez la position allongée. Soyez confortablement installé. Utilisez un lit, un divan, un fauteuil inclinable ou à défaut une chaise avec un dossier haut afin de pouvoir bien détendre tous les muscles du corps.

Prévoyez une petite couverture car en état d’hypnose le corps a tendance à se refroidir, et régler la température ambiante.

Retours sur les
Séances à distance

Choisissez votre
rendez-vous

Prenez RDV en cliquant sur la séance que vous souhaitez.